Le parcours des élèves de 12ème peut être truffé de sentiments très divers, parfois même contradictoires : espoir, confiance, angoisse, satisfaction, doute, certitude. Ces états d’âme,  souvent incompris ou mal interprétés, sont pourtant naturels lorsque l’on est face à un choix décisif. Que diriez-vous de suivre de plus près 6 de nos élèves durant cette année cruciale pour mieux les comprendre ?

Selin, l’ambitieuse

Tenace, Selin se verrait bien étudier le droit à Lausanne en Suisse, sa deuxième patrie. Intéressée par la défense des droits de l’homme, elle souhaite s’orienter vers une carrière d’avocate.

Sinan Can, l’optimiste

Fonder sa propre société dans le secteur de la finance, tel est le rêve de Can qui souhaite se diriger vers des études d’économie. Mais que choisir entre Paris I, Paris Dauphine, Galatasaray et l’université Koç ?

Selçuk Sina, le serein

D’une voie posée, Sina, la force tranquille se confie : “Je veux être médecin mais j’hésite encore entre la Turquie et l’Italie pour poursuivre mes études.”

Hatice Buse, la déterminée

Petite déjà, Hatice aspirait à devenir médecin. Dix années plus tard, stage en faculté de médecine en poche, travail assidu après les cours : sa détermination n’a pas faibli.

Doğukan Hazar, le rigoureux

Faculté de droit de l’université Galatasaray ! Pour y arriver, Doğukan ne laisse rien au hasard et s’est concocté un programme de révisions digne des concours d’entrée aux grandes écoles

Maya, la décontractée

Maya souhaite étudier la psychologie à l’université de York de Toronto pour ensuite faire un master en sciences de l’éducation. Libérée du stress propre aux indécis, elle aborde cette dernière ligne droite avec quiétude.