Exposition d’Alper Akça : Disparition

Après des études à l’Université d’İstanbul, il a travaillé en tant que responsable de projets sur de nombreux festivals culturels, avant de devenir directeur du département Marketing en entreprises. C’est dans les années 2010 qu’il a quitté le milieu de l’entreprenariat pour s’intéresser au concept de volontariat en Turquie. 

Dans ce cadre, il a réalisé divers projets avec UNDP et la fondation Vodafone, pour créer la “Dreams Academy”, 1ere Académie des Arts travaillant avec de jeunes Turcs en difficultés. 

Alper Akça a toujours mené son aventure de photographe dans un style documentaire. 

Le projet intitulé Transformation / Disparition / Futur Antérieur est un passage de l’analogique au digital.

Le second volet que nous découvrons en salle Jeanne d’Arc s’appelle “Disparition”  et constitue le 2e volet de ce projet artistique en 3 épisodes. C’est aussi la dernière où Alper Akça expose ses photos réalisées en analogique. 

Cette exposition met en lumière la grande transformation qu’a subie la mégapole d’İstanbul, ville que nous chérissons tant. 

Le 3ème volet qui est prévu pour 2023 s’intitulera  “Gelecektir” / Futur Antérieur et pour la première fois, le photographe utilisera des photos digitales.