Exposition sur l’Histoire des sciences

Actualités et Activités Actualités Année scolaire 2017-2018 Exposition sur l’Histoire des sciences

La troisième édition de notre traditionnelle “Exposition sur l’Histoire des sciences” a ouvert le 22 mai 2018 dans la salle Jeanne d’Arc avec la participation des membres de la Faculté de Biologie de l’Université de Marmara, les lycées de Saint-Joseph Istanbul, Saint-Joseph Izmir et Sainte-Pulchérie. Lors de la cérémonie d’ouverture, nous avons remis des certificats de participation à nos élèves pour leur travail exposé dans 15 projets différents avec entre autres des reconstitutions de l’expérience de Louis Pasteur par les élèves en biologie, le premier stéthoscope et les projets de Phines Gage, l’expérience de Lavoisier en chimie, la première calculatrice en physique ainsi que la première bicyclette.  

La cape manquante

Fournir des efforts toute l’année, continuer malgré la fatigue, continuer à chercher pour pouvoir vivre ce moment de libération où l’on peut dire : “je l’ai fait, j’ai réussi !”

Le club de Sciences de Saint-Michel constitue vraiment une équipe formidable avec laquelle j’aimerais encore pouvoir travailler dans dix ans. Elle a réussi à reconstituer à l’original des découvertes fruits de hasard ou résultats de longues recherches scientifiques.

 

Mes amis sont ouverts à la découverte, à la recherche, sont toujours à l’écoute et surtout, ne perdent jamais leur motivation même si les expériences ne donnent rien et que les nouvelles informations obtenues ne changent pas grand chose.

Nos professeurs nous ont montré la voie, n’ont cessé de nous encourager lorsque nous étions sur le point d’abandonner, nous ont toujours accompagnés et ont partagé nos déceptions et nos joies.

Vous vous demandez peut-être pourquoi je suis si enthousiaste… La réponse est simple: c’est grâce à cette équipe que j’ai compris ce qu’est véritablement le travail en équipe. Être côte-à-côte, c’est avant tout une collaboration mentale. A la fin de cette aventure, j’ai sentie que je faisais partie de cette famille avec laquelle j’ai pu partager mon bonheur.

Dès que je repense à la solidarité qui a régné entre nous pendant l’exposition, mon coeur se gonfle de joie. Nous étions tous très enthousiastes et fiers du travail accompli. Je mentirais si je disais que nous n’avons pas eu le trac avant de présenter notre travail aux membres du consulat, aux frères et aux professeurs de l’Université de Marmara, mais tout s’est très bien terminé et les retours positifs nous ont réjouis. A ce moment-là, j’étais comme une super héroïne prête à sauver le monde ! Il ne me manquait que la cape… mais vous ne m’en tiendrez pas rigueur, n’est-ce pas ?!  

                                                                                                      Zeynep 11-A