Ingrid Thobois en résidence à Saint-Michel

Le niveau 10ème du lycée Saint-Michel a eu le plaisir d’accueillir en classe une écrivaine française, Ingrid Thobois, venue travailler avec les élèves en ateliers d’écriture. Rien de mieux que le Bosphore, comme source d’inspiration! Telle fut la thématique choisie par l’auteure française, pour qui le Bosphore demeure bien davantage qu’un simple détroit.

Pour reprendre les mots d’Ingrid Thobois: “ Le Bosphore est un trait d’union entre deux mers, c’est un élément, une voie navigable, c’est même un lieu où chaque année se déroule une course de nage! Mais le Bosphore est aussi une frontière entre l’Asie et l’Europe, un lieu touristique, un lieu de promenade pour amoureux, un lieu de pêche, un passage quotidien pour ceux qui vivent sur cette rive et travaillent sur l’autre.”

En tant que romancière et dans l’optique d’un atelier d’écriture de fiction, elle a amené les élèves à cerner « leur » Bosphore, à en trouver une définition intime, et à construire un récit autour de ce Bosphore qui n’appartient qu’à eux.

Les élèves se sont sentis libres de se positionner comme narrateur de leur récit, d’en inventer un, ou bien de choisir un narrateur omniscient. Certains ont choisi d’être un riverain du Bosphore, d’autres un pêcheur du pont de Galata, un coureur matinal sur les rives du Bosphore, une nageuse, un guide promenant ses touristes, un réfugié, une mouette, un capitaine de “vapur”…

Ingrid Thobois parle de l’art d’écrire en ce mots: “ J’insiste beaucoup sur le mélange de réalité et de fiction, qui pour moi caractérise la littérature, quelle que soit la proportion donnée à chacune de ces composantes. Ecrire, c’est tordre le réel, le réinventer, le nuancer, le magnifier”.

De ces ateliers sont ressortis des textes puissants, remplis d’imagination, permettant aux élèves de comprendre réellement comment se construit un récit fictif. 9 élèves du niveau furent récompensés en fin de résidence par l’auteure et la direction.