Motivation et plan de carrière en période de pandémie

Pédagogique Éducation Motivation et plan de carrière en période de pandémie

Ethem Kocabaş, formateur et écrivain, a donné une conférence à l’attention des élèves et des parents intitulée « Motivation et plan de carrière en période de pandémie ».

« Pendant cette période de pandémie, plutôt que de se focaliser sur les côtés négatifs de la situation, essayons de voir quels types d’opportunité elle nous offre », a-t-il lancé en guise d’introduction. 

« Nous sommes à l’aube d’un grand changement. Votre capacité d’adaptation sera déterminante pour les années à venir », a-t-il poursuivi. 

Nous passons en effet plus de temps chez nous ; c’est l’occasion d’être avec sa famille, de développer sa créativité et de prendre le temps de l’introspection. 

Les études nous permettent beaucoup de choses, mais cela ne suffit pas. « Vos capacités et votre personnalité seront aussi déterminantes », a rappelé Ethem Kocabaş. 

Les discussions familiales pourront être d’une grande aide dans l’orientation professionnelle. 

La créativité est désormais le critère principal recherché dans les entreprises.

Pour se démarquer, elles cherchent désormais des économistes, des sociologues, et ingénieur(e)s capables d’innover et d’apporter une vision nouvelle… L’une des plus grandes erreurs des élèves est de choisir leur futur métier en fonction du revenu alors qu’en réalité, l’amour de la profession est essentielle. 

« Il est beaucoup plus facile de faire face aux difficultés liées à la vie professionnelle quand notre métier correspond à notre personnalité et à nos champs d’intérêt », a expliqué le formateur. 

Pendant cette période de pandémie, nous sommes en permanence submergé(e)s par des mauvaises nouvelles, ce qui n’aide pas à garder le moral. Pour éviter cette baisse de forme, les élèves peuvent lire, regarder des documentaires et autres activités qui permettent de maintenir l’activité cérébrale. L’augmentation de la fréquence du cerveau a un effet direct sur le système immunitaire. 

La routine tend à tuer la créativité, mais la pandémie peut constituer le début d’un changement.

« Peu importe la profession, il est important que vous sachiez vous démarquer. Faites de l’interdisciplinaire, ouvrez-vous à la diversité », a-t-il conseillé.

Pour choisir leur métier, il a suggéré aux élèves d’imaginer où ils aimeraient être dans 30 ans. 

Enfin, il a expliqué qu’il était fondamental de bien organiser son environnement de travail afin qu’il soit le plus confortable possible et participe à la réussite.